expo à bordeaux- les vivres de l’art-

son de l’installation passe temps texte de charles pennequin texte de patrick sirot merci aux deux poetes