IMG_2420

passe-temps

les photos sont de matthew tyas

le son de l’installation

Je peux rien faire de moi à présent. Tout est bouclé. C’est le présent qui bouche. Le présent n’a plus de sortie. Aujourd’hui est un orifice mou. Mais ce n’est pas un orifice. C’est que du mou. Et c’est le temps qui mollit tout dedans. Le temps est mou pour nous. Tout le temps du nous. C’est le temps du mou. Et ça nous troue en tout. Mais ça troue mal. Ça tourne en bouche. Ça boucle. Et ça nous boute en touche. Nous sommes les actuels bouchés d’un temps tout mou qu’on raboulotte dedans. Il n’y a pas d’actualités pour les tout mous. Il y a qu’à tout laissé vaginer en paix, c’est tout. Il n’y a que ça qui plait. Le vaginal. Mais ce n’est pas pour nous. Car il n’y a pas de nous. Il y a qu’un tas tout seul et imbitable. Un tas sans plus de portée. Et pas de mains secourables. Juste une fuite désespérée dans quelques trous. Une descente vers les organes. Un puits où s’entasser avec soi seul. Et sans visite. Voilà ce qu’on est réellement. Au pain sec et à l’eau. Avec un entourement d’oreilles et d’yeux. Un entourement de paroles. Ce n’est pas nous qui parlons. C’est l’entourement. C’est ça qui nous ramène à la science. La science de ce qu’on serait seulement. Car on ne peut être que seulement. Seulement qu’un élément de nous-mêmes. On n’est qu’un bout avec tout l’entourement. Un tas tout entouré de soit-disant dires. Un tas de soi en dires et actes. Tout recouvré. Comme enterré dans son seulement. On avance tout doucement. On creuse dans les galeries de sa personne instituée. On fait mine de s’intéresser à ce qui tient debout. Mais on reste à croupir. On attend que l’humeur sèche d’un coup. Que plus personne ait soif. Car ils ont soif mais boivent jamais. Ils prennent la petite goutte. C’est la gougoutte comme ils disent tous. Ils prennent tous la gougoutte. Ça vous en dégoutterait plus d’un de vivre. Jamais un vrai buveur ici. Jamais quelqu’un à l’œuvre pour tout ouvrir. Toujours penchés à la petite gougoutte. Et elle se raréfie drôlement en ce moment-charles pennequin-

 

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>